ORGANISATION ET DIRECTION DE SÉJOURS DE VACANCES POUR LES MINEURS

Il me tient à coeur de participer à la « réalisation » des enfants et des jeunes porteurs d’un changement positif pour le monde au travers d’un esprit civique actif, contribuant au bien commun; et ceci en les accompagnant dans une relation éducative de confiance, en complément de leur éducation habituelle : famille, école, associations sportives ou artistiques.

Je défend l’écologie de vie, sous toutes ses formes : naturelle, mais aussi humaine, sociale ou économique. Mes intentions éducatives, qui se rapprochent de celles des Éclaireuses et éclaireurs de la Nature, se basent sur les 3 piliers fondateurs suivants : la relation à soi, à l’autre et à la nature

« Il ne s’agit pas seulement de savoir quelle planète laisserons-nous à nos enfants, mais aussi quels enfants laisserons-nous à notre planète ? » 

Pierre Rabhi

Relation à soi #émancipation

Le bouddhisme, source d’inspiration pour moi, enseigne comment se libérer des conditionnements et des illusions, sources de disharmonie et de souffrance, et comment réaliser notre nature profonde, source d’harmonie et de bonheur. 

L’éducation essentielle commence par apprendre à découvrir et à se connecter à ses propres ressources afin de pouvoir les faire rayonner dans tous les aspects de sa vie. J’offre ainsi aux enfants un cadre pour répondre à leur besoin de mieux se connaître, les accompagner progressivement dans la construction de leur personnalité, dans l’ouverture à l’autre et dans la compréhension de leur propre expérience.

L’évolution de notre société moderne, développant sans cesse technologie et confort matériel, provoque dans le même temps un sentiment de « perte de sens », l’absence de sens profond donné à la vie. Dans ce contexte, la quête de sens est comme un élan naturel de la jeunesse qu’il est bon d’explorer et de cultiver. J’invite chaque jeune à apprendre à chercher son chemin, à découvrir sa propre boussole intérieure qui le guidera dans sa future vie d’adulte engagé dans la société.

Je suis profondément convaincue que chaque individu, quelque soit son genre, son milieu d’origine, son vécu, ses possibilités, a quelque chose d’exceptionnel en lui qui peut être mis au service de tous et qui n’attend à être révélé. Je fais confiance au potentiel de chaque jeune et l’accompagne dans le développement de ses propres qualités, par la prise d’initiative et de responsabilité.

Enfin, il est important qu’ils apprennent à prendre soin d’eux au travers d’une éthique de vie et d’un quotidien reposant sur une perspective de « santé » : cultiver ce qui leur est favorable, abandonner ce qui leur est nuisible.

Tout changement extérieur véritable ne peut advenir sans changement intérieur. La variété des expériences vécues permet de développer progressivement une discipline intérieure favorisant un épanouissement collectif.

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde »

Ghandi

Relation à l’autre #harmonie&coopération

Vivre ensemble en #harmonie

La nature fondamentale présente en chacun est emplie de bonté et d’empathie naturelles. Être attentifs autant à ce qu’ils font qu’au monde qui les entoure, écouter et dialoguer sur les questionnements, craintes, besoins et désirs de chacun contribuent à une harmonie tant au niveau individuel qu’au niveau relationnel. Je les amène à faire l’expérience de cette joie qu’apporte le respect de l’autre et de toute forme de vie.

« Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fit. »

Proverbe français

Construire collectivement grâce à la #coopération

De nos jours l’approche individualiste de la vie prime trop souvent, et pourtant quel bel élan nous offre la coopération. L’objectif est d’impliquer les enfants et les jeunes dans des projets utiles à la société, au travers de l’épanouissement de chacun et de la complémentarité de tous.

« Seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin »

Proverbe africain

Relation à la nature #environnement

Notre monde est marqué par le changement climatique, l’épuisement des ressources naturelles, la pollution du sol, de l’air et de l’eau, ainsi que par la perte de biodiversité. 

J’ai toujours eu l’intime conviction que pour prendre soin de la nature, il était primordiale de s’y reconnecter, et j’ai découvert que la pédagogie par la nature allait bien au delà…

En effet, elle :

  • Contribue au bien-être de l’individu et est bénéfique pour la santé ;
  • Permet le développement personnel, du corps et de l’esprit ;
  • Favorise la socialisation et la coopération ;
  • Est un terrain d’apprentissages idéal (langages, sciences, arts, …) ;
  • Permet de sensibiliser au respect de l’environnement, de la faune et de la flore.

La pédagogie par et avec la nature consiste à réaliser des sorties régulières et répétées avec les enfants et les jeunes dans des espaces naturels : dans un parc, un jardin, une forêt, un bois, en montagne mais aussi en bord de rivière, d’un lac, de la mer, voire dans des exploitations agricoles ; au fil des saisons, par temps ensoleillé mais également pluvieux, plusieurs fois par semaine, voire tous les jours. J’ai rédigé un article complet sur le sujet.

La nature représente plus que jamais pour les enfants et les jeunes un champ essentiel d’expérience de la vie. Les jeux, la vie en plein air et la multitudes d’expériences sensorielles que nous vivons dans la nature nous invitent à renouer avec elle.

La nature, lieu d’émerveillement, leur permet de faire une parenthèse dans leur vie bien remplie. Loin des turpitudes du quotidien, ils redécouvrent alors les besoins essentiels, ce qui est vraiment important pour eux. Ils y apprennent les vertus de la sobriété heureuse et de la simplicité.

Enfin dans une optique de vie plus saine, j’opte pour une attitude de gratitude vis à vis de la nature notre mère nourricière. À l’heure où l’alimentation donnée aux enfants devient de plus en plus industrialisée et artificielle, il est primordial de redécouvrir ce lien précieux avec la nature en proposant aux enfants et aux jeunes des activités variées telles que la mise en place d’un potager ou l’apport de soins aux animaux de ferme. Nous apprenons à respecter la terre et notre corps en goûtant des aliments sains, le plus souvent possible issus d’une agriculture locale et biologique.

« Le contact avec la nature permet de retourner à l’essentiel de l’existence. » 

Bureau mondial du scoutisme