#business

Et si les objectifs business étaient écoconçus ?

J’ai rédigé cet article, fruit de mon expérience et d’une prise de recul, qui n’engage que moi, en espérant qu’il vous inspire !

Notre système actuel est à bout de souffle et doit être repensé pour préserver notre civilisation. Les entreprises ont un rôle majeur à jouer au travers de leurs activités, produits et services, mais aussi de leur pouvoir d’influence sur l’ensemble de leurs parties prenantes : clients, fournisseurs, prestataires, collectivités, …

La Responsabilité Environnementale d’Entreprise

Le terme de « Responsabilité Environnementale d’Entreprise » est inspiré de celui de RSE, « Responsabilité Sociétale d’Entreprise », qui fait l’objet de plusieurs définitions.

J’ai retenu celle de la Commission Européenne : la RSE est « l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes. ».

J’ai rédigé cet article sous l’angle environnemental puisqu’il s’agit de mon domaine d’expertise, mais cela ne retire en rien l’importance du volet social qui est intimement lié à l’environnemental et avec lequel des synergies sont possibles. L’engagement environnemental pouvant servir le social (ex. : solutions d’énergie solaire pour des populations n’ayant pas accès à l’électricité, ou encore permaculture pour favoriser l’autonomie alimentaire de populations isolées) et inversement (ex. : ateliers d’inclusion numérique intégrant les principes de sobriété).

De ce que j’ai pu observer jusqu’à présent, lorsque les préoccupations environnementales sont « intégrées » par une entreprise, elles le sont en parallèle du business. Des actions sont menées afin de réduire et/ou compenser les impacts négatifs de l’entreprise sur l’environnement ; cela est remarquable mais insuffisant au regard des enjeux auxquels notre civilisation doit faire face. Si je devais faire un parallèle, j’utiliserais l’exemple du recyclage de nos déchets, c’est bien oui mais le mieux serait de les réduire et de ne recycler que ceux que nous n’avons pu éviter.

L’écoconception

L’écoconception fait partie intégrante de l’économie circulaire qui est définie par l’ADEME comme « un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien être des individus ». L’économie circulaire est une démarche visant à mieux produire, mieux consommer et mieux gérer ses déchets !

L’écoconception de produits et services vise à améliorer leur performance environnementale tout au long de leur cycle de vie, de l’extraction des matières premières à leur fin de vie, en passant par leur fabrication, transport, distribution et utilisation.

Pourquoi ne pas étendre ce concept à la stratégie business d’entreprise ?

La Responsabilité Environnementale d’Entreprise grâce à l’écoconception des objectifs business

Les objectifs business et environnementaux sont le plus souvent dissociés, portés par des acteurs différents et sont dans certains cas antinomiques.

Toute décision stratégique pourrait être prise après une analyse environnementale de celle-ci avec une démarche itérative visant progressivement à concevoir des objectifs servant la pérennité économique de l’entreprise tout en limitant leurs effets néfastes sur notre planète.

Ces objectifs écoconçus feraient véritablement de l’environnement l’affaire de TOUS et non l’affaire de chacun jonglant parfois entre plusieurs injonctions contradictoires. Les acteurs de l’entreprise les déclineraient au travers d’actions cohérentes où la coopération aurait toute sa place puisqu’au service d’intérêts communs. Les performances financières et extra-financières de l’entreprise seraient de fait conjointement améliorées.

Comme outil d’aide à la décision, nous pourrions par exemple nous inspirer du « nutri-score » de certains produits alimentaires. Un « environnemental score » de nos objectifs business, prenant en compte l’ensemble des impacts environnementaux : épuisement des ressources naturelles, changement climatique, atteinte de la biodiversité, pollution de l’eau, de l’air et du sol, …

J’ai conscience que la situation est complexe, que le contexte actuel est très inconfortable mais voyons cela comme une opportunité. Je ne détiens pas LA vérité mais souhaite challenger nos schémas de pensée. Soyons des co-stratèges éco-bienveillants !

Rédigé par Sandrine Garcia